• Note de lecture de Jacmo - Revue Décharge

    Joël Cornuault : DES FRÉGATES MERVEILLEUSES (le phare du cousseix)

     

    Jacques Lèbre en quatrième de couverture situe bien le ton de ce recueil : entre légèreté et profondeur. Le titre indique parfaitement le côté enthousiasmant, épique du propos. On est dans le merveilleux, où le poète s’adresse à la fois à une amoureuse et à un enfant, avec une certaine naïveté assumée. le vent qui tourne et retourne / sa langue de fauve dans sa poche… Il y a la légèreté des petits noms, des interpellations tendres. On parle même de foisons de sensibilité. On prend plaisir à jouer avec les mots : cote d’émail… La musicalité des vers et des sons qui reviennent participent à ce bonheur souple et salvateur. Le danger n’est pas loin : … poudrer / je ne sais quels défoliants / dans tes gazons / quelle faillite, gazelle ! L’équilibre est précaire. Profiter de cette grâce offerte sans délai, conseille optimiste Joël Cornuault.

    Jacmo, « Décharge » 172

     

    7 €. Le cousseix n°7 – 23500 Croze.