• Dans la revue "Vents du Morvan", août 2015

    « Le récit est une voix timide » de Marie-Paule Blein

    (Ed. le phare du cousseix)

    À force de fréquenter les bois et chemins dans le cadre de son métier de guide, Marie-Paule Blein sait dénicher les oiseaux du silence, entre les mots. C’est un tout petit recueil qu’elle nous livre ici, un recueil tissé de petits mots nichés dans de petits poèmes. Mais elle nous invite très humblement à l’émerveillement simple, à voir le presque rien d’être pleinement vivant : « N’oublions pas les pierres, les feuilles / Du jour présent (…) » Ah, vous ne lisez toujours pas de poésie ? vous avez tord, je vous dis.

    Pierre Léger